Victoires du Paysage : Doublé gagnant à Paris pour Éric Lequertier

Pour la deuxième édition consécutive Éric Lequertier, architecte paysagiste malouin, vient de remporter les Victoires du Paysage. C’est une double récompense qui lui a été remise le 8 décembre avec une Victoire d’or dans la catégorie Particuliers et une Victoire d’argent dans la catégorie Entreprises hors promoteur immobilier.

Une double reconnaissance nationalendc

Deux jardins dessinés et réalisés par Éric Lequertier sont double lauréat des Victoires du Paysage 2016. Après une première victoire lors de la précédente édition de 2014, (le concours ayant lieu tous les 2 ans), l’architecte paysagiste Malouin confirme son savoir-faire au plus haut niveau en remportant 2 prix :

  • Victoire d’or et donc la première place dans la catégorie Particuliers avec son projet Terre & Mer situé dans la région malouine.
  • Victoire d’argent dans la catégorie Entreprises hors promoteur immobilier, avec le jardin de la congrégation de Notre Dame des Chênes de Saint-Malo.

Le jardin Terre & Mer est organisé en trois parties bien distinctes, ce jardin offre pratiquement trois visages qui se complètent et s’harmonisent notamment par leur unité végétale. En premier, se situe une entrée avec un patio absolument majestueux. Une seconde partie qui se veut plus végétale et où s’inscrit une piscine. Une dernière partie exposée au nord, avec des plantes soumises aux embruns et qui s’ouvre progressivement sur un bras de mer.

Le Jardin d’Amélie de la Congrégation Notre Dame de Chênes, est quant à lui une invitation à la sagesse. Ce jardin était un potager, il est aujourd’hui un lieu de repos et de recueillement. Parfaitement en phase avec la thématique de la promenade au jardin, il invite au voyage à partir du cercle de sagesse, tout un programme. Ce jardin hors du temps a été créé en parfaite harmonie avec la communauté et l’histoire des lieux.

Un levier pour le développement national

Cette reconnaissance nationale est le résultat d’un travail passionné de toute une équipe et s’avère être un formidable outil pour le développement de la PME sur tout le territoire. En effet, depuis sa victoire en 2014, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires augmenter de 46% passant de 3, 650 millions à 5,1millions d’euros. L’activité piscine a elle aussi connu un bel essor pesant désormais pour plus de 30 % dans le chiffre d’affaires. Les victoires du Paysage, garantes de l’excellence du travail fourni par Éric Lequertier, ont apporté une réelle visibilité nationale à l’entreprise, grâce notamment aux nombreux reportages qui s’en sont suivis. Éric Lequertier et ses collaborateurs sillonnent donc désormais les routes françaises afin de répondre aux sollicitations en conception et conception réalisation de jardin partageant ainsi leurs visions du jardin.

Dans les projets actuels, on découvre notamment l’aménagement d’une des plus vieilles maisons de Champagne de Reims (51) qui a fait appel à Éric Lequertier pour scénariser un espace dédié à la mémoire du fondateur, sur plus de 21 000 m². On retrouve un jardin de particulier dans une belle propriété à Cherbourg (50), un autre jardin autour d’un bâtiment historique à Châtellerault (86), 3000 m² de jardin à Chatou(78) ou encore les 24 000 m² de l’une des plus belles propriétés de Pornic (44).

Le cœur en Bretagne

Même si la présence en national se confirme et ne cesse de se développer, Éric Lequertier le clame haut et fort son cœur reste en Bretagne et il n’est pas peu fier de laisser sa belle empreinte dans le paysage. En effet, Éric Lequertier a signé l’entrée de Saint-Malo qui se décline autour de l’aménagement éco-paysager du Grand Bleu et du Cézembre. Les aménagements des Thermes Marin de Saint-Malo sont également une de ses réalisations. Près de Rennes c’est un jardin de ressourcement à destination des entreprises qui a vu le jour. Enfin, les équipes travaillent sur une magnifique île bretonne.  Sur l’île Béniguet Éric Lequertier a cherché à se réapproprier la nature, pour en faire un lieu de ressourcement tout en étant acteur de la protection de la biodiversité. Au même titre que visites, rencontres et découvertes, l’environnement paysager devient donc un élément du voyage.

Dans la conception de ses jardins Éric Lequertier cherche à apporter un supplément d’âme. C’est autour de cette noble quête que se niche sa vision du jardin, dans cette subtile symbiose entre l’homme et la nature, autour du jardin énergétique développé dans son concept de la Nature Vibratoire©. La conception du jardin suivant la Nature Vibratoire© repose sur le fait de respecter l’unité, l’harmonie, l’équilibre, l’utilité et le sens des proportions. De ces interactions favorables découle un cycle naturellement bénéfique qui se trouve dynamisé par l’aménagement de secteurs reliés les uns aux autres. C’est une vue panoramique du jardin qui en augmente le flux vital et permet ainsi une bonne circulation d’énergie.

Le jardin de demain, par Éric Lequertier

« Depuis près de 4 ans, nous ne parlons plus de jardins et de paysages, mais de nature. Nous devons aménager l’environnement dans le respect des écosystèmes en prenant appui sur la nature. Pour cela nous réalisons des « jardins énergétiques » où il est important de planter beaucoup d’arbres, d’arbustes, de plantes vivaces… J’aime reprendre à mon compte la citation de BENOIST-MÉCHIN en 1975 : « Le grand art du jardin est ce par quoi une civilisation cherche, non point à copier la nature mais à se servir des éléments qu’elle lui fournit pour exprimer sa conception la plus haute du bonheur. » Le jardin de demain sera donc un lieu de méditation, de ressourcement, voire spirituel. C’est en approfondissant le sujet de la rénovation des jardins anciens que j’ai compris l’importance du respect des réseaux telluriques, notamment. Il est donc essentiel de faire de bonnes associations entre les végétaux et les énergies célestes et terrestres qui nous sont transmises quand nous séjournons dans les jardins. Gageons que cette énergie positive jaillira même hors du jardin pour atteindre les rues.

À propos des Victoires du Paysage

Les Victoires du Paysage sont organisées par VAL’HOR, Interprofession nationale reconnue de la filière horticole et du paysage. VAL’HOR

Conduit également en France la démarche européenne et citoyenne Cité Verte, qui vise à faire de la cité un espace de mieux vivre où le végétal, l’aménagement du paysage et la nature en ville apportent de nombreux bienfaits aux citoyens. Au sein de VAL’HOR, la filière paysage est représentée par la Fédération Française du Paysage (FFP), la Fédération nationale des producteurs de l’horticulture et des pépinières (FNPHP), l’Union nationale des semenciers (UFS) et l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (UNEP). www.valhor.fr www.citeverte.com

À propos d’Éric Lequertier

L’entreprise Éric Lequertier, c’est aujourd’hui 48 collaborateurs, regroupés autour de compétences multiples. Finalement, tout ce qui existe entre la route et le bâtiment est de la compétence de l’entreprise : « Nous avons un rôle d’ensemblier », précise Éric Lequertier.

 

Cinq métiers sont représentés au sein de l’entreprise : conception, création de jardin, entretien de la maison et de son environnement, piscine et relaxation et éco pastoralisme. Le tout est orchestré avec unité, sur fond de valeurs humaines fortes défendues depuis 30 ans : la sincérité, la solidarité, l’éthique, la compétence, le courage, la rigueur et enfin la performance, toujours associée au plaisir, voire l’excellence.